L’acte d’équilibrage de la Chine

NEW YORK – Le ralentissement de la Chine est la plus grande menace à court terme pour la croissance mondiale. La valeur ajoutée industrielle a chuté en août, la croissance du crédit a ralenti de façon spectaculaire et les prix des logements sont en baisse, à cause de la chute des ventes de 20% sur un an. Compte tenu de la stagnation dans la zone euro et des perspectives incertaines du Japon, un atterrissage brutal chinois porterait un grand coup à la demande mondiale.

Beaucoup d’attention se concentre sur la croissance du PIB prévue cette année par rapport à l'objectif de 7,5% fixé par le gouvernement. Néanmoins, le plus gros problème est de savoir si la Chine peut rééquilibrer son économie au cours des 2-3 prochaines années sans avoir à subir une crise financière et / ou un grave ralentissement économique. Certains facteurs spécifiques à la Chine rendent cette issue la plus probable, mais le succès est loin d'être assuré.

Face à la crise financière de 2008, la Chine a déclenché un boom du crédit pour maintenir la croissance de la production et l'emploi. Le crédit a bondi de 150% du PIB en 2008 à 250% à la mi-2014. De multiples formes de crédit bancaire informel se sont ajoutées à la croissance rapide des prêts bancaires.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/15w5xsW/fr;