Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

biswas13_Vincent IsoreIP3Getty Images_chinabusinessbuildingman Vincent Isore/IP3/Getty Images

Les entreprises chinoises prennent de plus en plus en compte leur responsabilité sociale

GLASGOW/SINGAPOUR – Lors de la dernière décennie, les entreprises chinoises ont réalisé des avancées considérables pour intégrer les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG, environmental, social, and governance issues) dans leur processus de décision. Il leur reste néanmoins encore beaucoup de progrès à faire, mais elles n'y attelleront pas si rien ne les y incite.

Le concept de responsabilité sociale des entreprises est relativement nouveau en Chine. L'opinion publique a commencé à y être sensible en 2008, après le Grand tremblement de terre de magnitude 8 qui a frappé le Sichuan et s'est traduit par 69 181 morts, 374 171 blessés et 18 498 disparus. Plus de 15 millions de maisons ont été détruites, laissant 10 millions de personnes sans abri. Le coût des dommages est estimé à 150 milliards de dollars.

A la suite de cette catastrophe, l'opinion publique chinoise a demandé aux entreprises de participer à l'effort de reconstruction. Ces dernières ont réagi en donnant 1,5 milliards de dollars - un acte de philanthropie marquant le début de la prise en compte de leur responsabilité sociale.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/kOJvBKGfr;

Edit Newsletter Preferences