Chine : il  faut une révolution du secteur des services

PEKINQu'elle le veuille ou pas, la Chine doit réajuster son taux de change. Tandis que les responsables chinois continuent à se demander quel est le bon moment pour laisser le renminbi monter, les travailleurs des usines votent avec leurs pieds… et leurs piquets de grève.

Pour mettre fin à une grève coûteuse, Honda a offert une augmentation de salaire de 24% à ses travailleurs des usines d'assemblage de pièces automobiles. Foxconn, le sous-traitant taïwanais d'Apple et de Dell, a annoncé une augmentation de salaire de 70% ! Pour prévenir des troubles, à Shenzen le salaire minimum va augmenter de 16% et à Pékin il a augmenté de 20% sur décision des autorités locales.

Tout cela se traduira par une hausse des prix des exportations chinoises et une demande plus soutenue pour les produits d'importations, autrement dit les mêmes conséquences que celles d'une appréciation de la devise.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/5myD8TJ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.