roach130_JADE GAOAFP via Getty Images_chinaeconomyevergrande Jade Gao/AFP via Getty Images

Evergrande, point de basculement pour l'économie chinoise ?

NEW HAVEN – Tous les regards sont tournés vers le coté obscur de la Chine - et ce n'est pas la première fois. Cela focalisation a commencé avec la crise financière de la fin des années 1990, elle s'est prolongée avec l'éclatement de la bulle Internet au début des années 2000 et par la suite avec la crise financière mondiale de 2008-2009. A chaque fois on s'attendait à l'effondrement de l'Empire du Milieu. Pourtant à chaque fois, échappant à de sombres prédictions, son économie a fait preuve d'une résilience qui a surpris la plupart des observateurs.

On peut me compter dans la minorité qui n'a pas été surprise que toutes ces alertes se soient révélées infondées. Pourtant, on peut me compter aujourd'hui parmi ceux qui pensent que cette fois-ci c'est différent.

Mais contrairement à la plupart des observateurs, je ne pense pas qu'Evergrande Group soit le problème, ni même un point de basculement. Certes, le deuxième plus grand promoteur immobilier chinois traverse des difficultés qui pourraient l'amener à disparaître. Oui, son surendettement de quelques 300 milliards de dollars présente des risques pour le système financier chinois lui-même, avec des répercussions potentielles sur les marchés mondiaux. Mais l'ampleur de ces répercussions sera probablement bien moindre que ce qui est attendu – notamment par ceux qui sont persuadés qu'Evergrande est le Lehman Brothers chinois et qu'un nouvel effondrement de la valeur des actifs pourrait intervenir prochainement. Trois éléments plaident en faveur du contraire :

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/pZ8fOqUfr