25

Le nouveau leadership chinois sur la scène mondiale

NEW YORK – Le plus grand événement économique de l'année est passé presque inaperçu : dépassant les USA, la Chine est devenu la première puissance économique mondiale, ainsi que l'a annoncé le FMI. Et tandis que parallèlement le statut géopolitique chinois prend rapidement de l'importance, les USA continuent à éroder leur leadership mondial du fait de la cupidité de leurs élites politiques et économiques et des guerres incessantes et inutiles dans lesquelles ils se sont lancés au Moyen-Orient.

Selon le FMI, le PIB de la Chine atteindra cette année 17600 milliards de dollars, dépassant de 17400 milliards celui des USA. Mais la population chinoise étant plus de quatre fois plus nombreuse, son PIB par habitant de 12 900 dollars représente moins du quart de celui des USA qui s'élève à 54 700 dollars, ce qui montre que le niveau de vie y est bien plus élevé.

La montée en puissance de la Chine est certes remarquable, mais elle marque aussi le retour à la situation antérieure. Depuis qu'elle est un Etat unifié, il y a plus de 2000 ans, elle est le pays le plus peuplé de la planète ; il n'est donc pas très étonnant qu'elle en soit aussi la première puissance économique. Il semble qu'elle ait été la première puissance économique mondiale (à parité de pouvoir d'achat) jusqu'en 1889, quand les USA l'ont éclipsée. Aujourd'hui, 125 années plus tard, il y a à nouveau renversement de situation en raison des décennies de développement rapide de la Chine.

La montée en puissance de l'économie de la Chine s'est accompagnée d'une influence géopolitique croissante. Beaucoup de pays européens la considère comme la clé de leur croissance sur le plan intérieur et les dirigeants africains comme leur nouveau partenaire indispensable à leur croissance, notamment en terme de développement des infrastructures et des entreprises.