woetzel11_KimKyung-Hoon-PoolGettyImages_jinpingwalkinginternationalflags Kim Kyung-Hoon-Pool/Getty Images

La valeur d'une Chine mondiale

SHANGHAI – En près de 40 ans de réforme économique, l'ouverture sur le monde de la Chine lui a permis d'en récolter des fruits considérables. L'intégration au sein de l'économie mondiale - si elle a été un élément de soutien au virage historique plus large vers le mécanisme de marché - a permis à des millions de citoyens de la Chine d'échapper à la pauvreté, tout en transformant la Chine en l'économie la plus importante du monde en termes de pouvoir d'achat. En outre, le potentiel d'un tel engagement est loin d'être épuisé, comme le montre notre nouvelle recherche.

Par exemple, alors que la Chine contrôle 11 % du commerce mondial des marchandises, elle ne représente que 6 % du commerce mondial des services. De plus, alors que les marchés des banques, des titres et des marchés obligataires chinois se classent parmi les trois meilleurs au monde, les entités étrangères représentent moins de 6 % de leur valeur. Bien que la Chine détienne 110 sociétés classées au Global Fortune 500, moins d'un cinquième de leur revenu est gagné à l'étranger, comparativement à 44 % pour les firmes du S&P 500.

Avant même les tensions commerciales actuelles, la relation entre la Chine et le monde avait changé. L'exposition de la Chine par rapport au reste du monde, en termes de commerce, de technologie et de capitaux, a connu un pic en 2007 et est en baisse depuis, ce qui l'a conduite à une baisse globale de 2000 à 2017. Cela reflète en partie le fait que cette économie est davantage centrée sur la consommation nationale - une tendance qui s'est accélérée après la crise financière mondiale et a fortement réduit la demande étrangère en exportations venues de Chine.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/MWb9fZcfr