rogoff213_Pictures Ltd.Corbis via Getty Images_chinarealestate Pictures Ltd./Corbis via Getty Images

Crise immobilière en Chine : quelles conséquences pour l'économie du pays ?

CAMBRIDGE – La faillite probable du géant chinois de l'immobilier, Evergrande dont la dette s'élève à 300 milliards de dollars, agite les investisseurs internationaux. Les analystes se demandent surtout si le gouvernement chinois parviendra à circonscrire ce problème et à éviter qu'il ne se transforme en crise financière internationale.

Au vu des ressources dont dispose l'Etat chinois, notamment de ses réserves de change qui dépassent 3000 milliards de dollars et de sa capacité à imposer des conditions de restructuration sans les retards engendrés par les recours judiciaires, la plupart des observateurs pensent qu'il y réussira. Mais à ne considérer que la stabilité financière à court terme, la Chine passe à côté d'un problème plus important : comment rééquilibrer une économie qui dépend depuis trop longtemps des investissements massifs du secteur immobilier en matière d'emploi et de croissance ?

La part démesurée du secteur immobilier et des services connexes dans le PIB chinois (25 %, et à peine moins après correction des exportations nettes) est supérieure à la part de ce secteur en Espagne ou en Irlande avant la crise de 2008. En raison de ses effets d'entraînement sur d'autres secteurs, un ralentissement significatif de l'immobilier pourrait facilement amputer de 5% à 10 % la croissance cumulée du PIB chinois au cours des années à venir.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/F4OkE8nfr