0

Chine : une superpuissance ?

YALTA – A la lumière de son développement rapide et réussi, il n’y a aucun doute sur le fait que la République Populaire de Chine va devenir l’une des puissances globales dominantes du 21ème siècle. En effet, elle pourrait même, malgré ses énormes problèmes, devenir la superpuissance.

Mais ce serait une erreur de partir du principe que la réémergence de ce que l’on appelle les puissances XXL, comme la Chine et l’Inde, ne sera qu’une simple continuation des traditions occidentales. Nous sommes face à un genre différent de superpuissance.

Dès les toutes premières aventures maritimes des puissances européennes à la fin du 15ème siècle pour conquérir le monde, l’historiographie et les relations internationales ont suivi un même modèle : le pouvoir militaire, économique et technologique se traduit en exercice d’influence sur les pays tiers, en conquêtes, et même en dominance globale et en création d’empire.

Ceci s’est particulièrement vérifié au cours du 20ème siècle lorsqu’à l’aube des deux guerres mondiales, les Etats-Unis et l’Union Soviétique supplantèrent les puissances européennes mondiales sur la scène internationale. La période de la guerre froide et celle de la domination internationale de l’Amérique après 1989/1990 suivirent aussi ce même modèle.