Paul Lachine

Les lois de l'économie s'appliquent aussi à la Chine

BAHRAIN – La Chine s'est-elle préparée à un atterrissage en douceur pour son économie en surchauffe, parviendra-t-elle à un taux de croissance plus durable à long terme, ou bien le dragon chinois va-t-il s'écraser comme plusieurs de ses voisins dans le passéamp#160;? C'est la question que se posent les observateurs. Mais certains, notamment les hommes politiques américains en cette année d'élection présidentielle, ne s'intéressent qu'à une choseamp#160;: la balance commerciale de la Chine.

Il est vrai que jusqu'à il y a peu le yuan était nettement sous-évalué et l'excédent commercial chinois était considérable. Cette situation change. Les forces du changement étant à l'œuvre au sein de l'économie chinoise, il faudrait qu'à l'étranger la perception s'ajuste à cette nouvelle donne.

L'excédent commercial de la Chine a culminé à hauteur de 300 milliards de dollars en 2008, mais depuis il est à la baisse (les chiffres officiels indiquent même un déficit de 31 milliards de dollars en février, le plus important depuis 1998). On sait exactement ce qui s'est passé. Depuis que la Chine a rejoint l'économie mondiale il y a 30 ans, ses partenaires commerciaux se sont rués sur les produits manufacturés qu'elle exporte, leurs prix étant super-compétitifs du fait des bas salaires chinois. Or depuis quelques années on assiste à un réajustement des prix relatifs.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/q0ZQU4B/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.