willems5_FRANCOIS GUILLOTPOOLAFP via Getty Images_charliehebdomemorial Francois Guillot/Pool/AFP via Getty Images

Protégeons les journalistes !

AMSTERDAM – Il y a cinq ans ce mois-ci, Saïd et Chérif Kouachi pénétraient dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris et massacraient 12 personnes dans un cauchemar qui a duré quelques minutes. Dans les jours qui ont suivi, en France et ailleurs des millions de personnes ont manifesté pour exprimer leur solidarité avec les journalistes assassinés.

Pour les Européens, ce massacre était le premier à avoir lieu chez eux. Le hashtag #JeSuisCharlie est devenu l'un des plus populaires qui ait jamais existé sur Twitter. La liberté de la presse était à l'ordre du jour.

Pourtant la défense de cette liberté s'effrite depuis lors et la mobilisation populaire qu'elle suscite s'avère fugace, notamment dans le cas de Charlie Hebdo. En janvier 2019, l'équipe du journal soulignait dans un éditorial que l'opinion était fatiguée du sujet. "Vous pourriez peut-être passer à autre chose", leur a-t-on dit.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/88PGZq8fr