Paul Lachine

Modifier le chemin de croissance de la Chine

MILAN – La Chine est prête pour entamer sa transition du statut de pays à revenus moyens à celui de pays développé. Peu d’économies (cinq pour être précis, et toutes en Asie : le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, Hong Kong, et Singapour) ont réussi cette transition avec succès tout en maintenant des taux de croissance élevés. Aucun pays de la taille et de la densité de la Chine n’y est jamais parvenu.

Le 12ème plan quinquennal, adopté le mois dernier, donne la marche à suivre. Ce n’est pourtant pas vraiment un plan ; plutôt un ensemble interconnecté et cohérent de mesures prioritaires pour soutenir l’évolution structurelle de l’économie – et donc maintenir la croissance rapide – pendant la durée du plan et au-delà.

Il y a donc beaucoup en jeu, à la fois à l’intérieur comme à l’extérieur. La croissance des économies émergeantes du monde dépend désormais de la Chine, le principal partenaire en termes d’exportations pour une liste croissante d’économies dont le Japon, la Corée du Sud, l’Inde et le Brésil.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/GU9bHbM/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.