A poster featuring Donald Trump Spencer Platt/Getty Images

Trump peut-il inverser le cours de sa présidence ?

STANFORD – L'économie des États-Unis croît à un rythme modeste, avec de faibles taux de chômage et d'inflation. Normalement, ces conditions devraient renforcer la position d'un président américain vis-à-vis du public. Et pourtant, la cote d'approbation de Donald Trump est bien inférieure à 40%, de l’ordre de celle que l’on pourrait attendre au cours d'une récession.

Bien sûr, la vraie popularité de Trump pourrait être un peu plus élevée que ce que les sondages donnent à penser, étant donné que ce sont les mêmes enquêtes qui ont échoué à prédire sa victoire en novembre dernier. Néanmoins, même si Trump a maintenu le soutien de sa base, sa lune de miel post-inauguration s’est avérée éphémère. Maintenant, il commence à perdre le soutien des républicains qui espéraient que Trump aurait arrondi les angles et évolué une fois au pouvoir.

Jusqu'à présent, Trump n'a obtenu aucune grande réussite législative. Néanmoins, il a aidé l'économie à réduire les diktats réglementaires et administratifs dommageables imposés par le président Barack Obama dans des domaines tels que l'énergie, l'éducation, la finance et le droit du travail. De plus, même les républicains du Congrès qui se sont éloignés des déclarations les plus extrêmes de Trump – certains même avant sa réponse inadéquate aux violences commises lors d'un rassemblement de suprématistes blancs à Charlottesville, Virginie – continuent à soutenir ses principales propositions politiques, et comptent sur lui pour promulguer les lois conservatrices qui ont reçu le véto d’Obama.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/md2BT3o/fr;

Handpicked to read next