Skip to main content
turner59_Mike KempIn Pictures via Getty Images_extinctionrebellionbodypaint Mike Kemp/In Pictures via Getty Images

Le capitalisme sera-t-il capable d’enrayer le changement climatique?

LONDRES – Les personnes qui ont visité Londres pendant les fêtes de Pâques ont pu voir des rues et des bâtiments occupés par des militants du mouvement Extinction Rebellion qui s’insurgent contre la catastrophe climatique imminente et dénoncent « l’échec du système capitaliste ». Celles qui se tiennent au courant des points de vue des banques centrales ont pu prendre connaissance de la lettre ouverte publiée par les gouverneurs de la Banque d’Angleterre et de la Banque de France, appelant à prendre en compte les risques, pour les entreprises et la stabilité financière, liés au changement climatique.

Ces deux initiatives soulignent la gravité du changement climatique auquel nous sommes tous confrontés. À elles seules, les mises en garde ne suffiront toutefois pas à conjurer cette menace. Les gouvernements doivent établir des objectifs ambitieux, mais réalistes, d’élimination du dioxyde de carbone et des autres émissions de gaz à effet de serre, étayés par des politiques garantissant la réalisation de ces objectifs. La neutralité carbone à l’horizon 2050 au plus tard doit être l’objectif juridiquement contraignant de toutes les économies développées.

La déclaration des gouverneurs de ces banques centrales, couplée aux exigences de plus grande transparence des entreprises concernant la divulgation des risques financiers attachés au changement climatique, ont incité certains milieux à l’optimisme, pensant que la solution du marché libre serait possible. Alors que les compagnies pétrolières risquent de se retrouver avec des actifs échoués, engendrant des pertes substantielles, à cause de la forte diminution des coûts des énergies renouvelables, il est à espérer que les investisseurs avisés cessent de financer les entreprises qui continuent à explorer les réserves de gaz ou de pétrole, ou les constructeurs automobiles qui s’obstinent à produire des 4x4 énergivores.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/fSS0HEa/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions