Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

parshotam1_MOHAMED-ABDIWAHABAFPGetty-Images_africa-refugees MOHAMED ABDIWAHAB/AFP/Getty Images

Aider l’Afrique à aider les réfugiés

JOHANNESBURG – Les statistiques collectées par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) montrent qu'à la fin de l'année 2017, 68,5 millions de personnes à travers le monde avaient été chassées de leurs foyers. Ce chiffre, le plus important depuis des décennies, comprend 25,4 millions de réfugiés, soit 2,9 millions de plus qu’en 2016 et la plus forte augmentation jamais enregistrée par le HCR en une seule année.

Contrairement à l’idée reçue prédominante dans les pays de l’hémisphère nord, le HCR précise que 85 pour cent de ces réfugiés vivent dans des pays en développement, et 4 sur 5 d’entre eux demeurent dans des pays frontaliers de leur pays d’origine. Cette conjoncture a incité la communauté internationale à déployer des efforts pour parvenir à un partage plus équitable de la prise en charge des réfugiés et à réunir des ressources financières et autres pour aider les pays en développement confrontés à ces afflux.

L’adoption en décembre dernier par l’Assemblée générale des Nations unies du Pacte mondial sur les réfugiés, reconnaissant la nécessité d’une responsabilité partagée concernant l’accueil des réfugiés, est un pas dans la bonne direction. Ce pacte n’est toutefois pas juridiquement contraignant et ne comprend pas de mécanisme de mise en œuvre, ce qui pose la question de savoir s’il aura une influence sur les gouvernements nationaux et une incidence sur la crise mondiale croissante des réfugiés, compte tenu en particulier de l’hostilité démontrée partout dans le monde quant à l’accueil des réfugiés.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/9cITkj7fr;
  1. skidelsky147_Christoph Soederpicture alliance via Getty Images_policechristmasmarketgermany Christoph Soeder/picture alliance via Getty Images

    The Terrorism Paradox

    Robert Skidelsky

    As the number of deaths from terrorism in Western Europe declines, public alarm about terrorist attacks grows. But citizens should stay calm and not give governments the tools they increasingly demand to win the “battle” against terrorism, crime, or any other technically avoidable misfortune that life throws up.

    1