European map.

Deux Europes en une

WASHINGTON, DC – Des discussions informelles sont actuellement menées concernant la relation entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. À l’approche d’un référendum prévu d’ici la fin de l’année 2017 autour du maintien du Royaume-Uni dans l’UE, ces discussions constituent un premier pas vers des changements en matière de négociations qui – c’est en tout cas ce qu’espèrent les dirigeants de l’UE – pourraient permettre de convaincre les électeurs britanniques de choisir l’Europe.

De toute évidence, plusieurs changements seront nécessaires. En effet, comme en est tout à fait conscient le Premier ministre David Cameron, l’actuelle dynamique caractérisant la relation du Royaume-Uni avec l’UE conduirait certainement aujourd’hui les électeurs britanniques à faire le choix d’une sortie de l’UE.

Cameron sait également qu’il lui faudra mener ces négociations avec le plus grand soin. S’il demande trop à l’UE, il apparaîtra en fin de compte comme ayant flanché. S’il ne demande pas suffisamment, les eurosceptiques britanniques auront encore davantage de grain à moudre dans leur campagne contre le maintien du pays dans l’UE.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/zSHnp6f/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.