brexit eu flag JUSTIN TALLIS/AFP/Getty Images

Fin de partie pour le Brexit

LONDRES — Les « Remainers », du Royaume-Uni, qui ont encore l'espoir d'inverser la décision de quitter l'Union européenne, ont placardé dans les villes britanniques une simple question : « Brexit – est-ce bien utile ? » En fin de compte, le jeu en vaut-il la chandelle ?

La réponse donnée par l'économie est claire : certainement pas. En termes de coûts et avantages de quitter l'UE, le résultat du référendum du Brexit de 2016 a été clairement irrationnel.

Pourtant l'économie a clairement elle aussi eu une influence sur cette décision. Les propagandistes du Brexit ont brillamment fait passer un ressentiment économique palpable, en particulier contre l'immigration, dans l'hostilité à l'égard de l'UE. Mais le ressentiment portait sur les dommages endogènes infligés à l'économie britannique par ses dirigeants négligents. Comme Will Hutton et Andrew Adonis le remarquent avec précision dans leur récent livre Saving Britain, « Nos problèmes sont créés en Grande-Bretagne : ils ne peuvent être résolus qu'en Grande-Bretagne. L'Europe n'entrave pas cette mission… »

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/xEBjg9kfr