Puppets of UK politicians Barcroft Media/Getty Images

La tragi-comédie du Brexit

PRINCETON – Alors que le reste du monde nous observe dans un mélange d'amusement et de pitié, la politique britannique à l'âge du Brexit finit par ressembler à un feuilleton télévisé. Le chaos qui s'abat sur le Royaume-Uni peut-il être bénéfique pour l'Europe, ou même pour la Grande-Bretagne ? Peut-être, mais seulement dans le sens où une catastrophe ferroviaire nous permet de tirer des leçons sur ce que nous essayons d'éviter.

Les acteurs politiques britanniques savent qu'ils fabriquent une mise en scène et parlent ouvertement de la vie qui imite l'art. Leur modèle est celui de la série dramatique Game of Thrones ou la comédie noire House of Cards (la version britannique, pas l'imitation américaine fleuve qui a été annulée suite aux allégations d'agression sexuelle contre sa vedette Kevin Spacey).

Contrairement à Hamlet, où chacun finit par mourir et où un étranger (Fortinbras) apparaît pour rétablir la normalité, les drames politiques modernes romancés n'ont jamais une résolution satisfaisante. Le drame du Brexit imite dès lors fidèlement l'art : il ne peut se clore que par un dénouement complexe.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/S5zitvG/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.