4

L'Afghanistan aux Afghans !

NEW DELHI – L'Afghanistan se prépare pour l'élection présidentielle du 5 avril. Or sa situation est des plus critiques, car son unité et son intégrité territoriale sont toujours menacées après 35 ans de guerres incessantes. L'Afghanistan peut-il finalement échapper au cycle de violences des groupes activistes et d'interventions étrangères qu'il endure depuis plus de trois décennies ?

Les discussions sur la trajectoire du pays après 2014 tournent autour de deux questions clé. La première concerne l'étendue de l'ingérence du Pakistan dans les affaires afghanes, car il aide les talibans afghans et leurs principaux alliés (notamment le réseau Haqqani et la milice de Gulbuddin Hekmatyar). Cette ingérence dépendra du fait que les USA conditionnent ou non leur aide abondante au Pakistan, un pays financièrement à genoux, à sa non-ingérence en Afghanistan.

La seconde question est de savoir si les forces de l'OTAN sous la direction des USA vont continuer à jouer un rôle en Afghanistan. On sait que le président Obama veut maintenir une présence militaire américaine dans ce pays, alors qu'il a déclaré en 2009 que les USA ne cherchent pas à y maintenir des bases militaires permanentes.

Depuis quelques mois les USA mènent des négociations difficiles avec le gouvernement afghan pour parvenir à un accord bilatéral de sécurité qui leur permettrait de maintenir pratiquement indéfiniment des bases militaires dans le pays. Ce qui devait être une dernière étape pour l'Afghanistan s'est transformée en une nouvelle partie stratégique autour du maintien des bases américaines.