Pourquoi la relance a échoué

NEW DELHI – Deux croyances fondamentales ont conduit la politique économique mondiale ces dernières années. La première est que le monde souffre d'un manque de demande globale par rapport à l'offre. La seconde est que la détente monétaire et budgétaire comblera l'écart.

Est-il possible que le diagnostic soit exact, mais que le remède soit erroné ? Cela pourrait expliquer pourquoi nous avons fait peu de progrès jusqu'à présent dans la relance de la croissance d'avant la crise. Et cela indiquerait également que nous devons revoir nos remèdes.

Des niveaux élevés de chômage involontaire dans l'ensemble des économies avancées indiquent que la demande est en retard sur l'offre potentielle. Alors que le chômage est nettement plus élevé dans les secteurs qui étaient en plein essor avant la crise, comme le bâtiment aux États-Unis, il est maintenant plus répandu, ce qui sous-tend l'idée qu'il faut davantage de demande pour rétablir le plein emploi.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Sxd6b2G/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.