Bobby Fischer Globe Photos/ZumaPress

L’époque de Bobby Fischer

CAMBRIDGE – Le remarquable nouveau film « Pawn Sacrifice » (« Le Prodige » en version française) décrit la vie du génie tourmenté des échecs Robert James « Bobby » Fischer, de ses débuts comme enfant prodige au match historique de 1972, à l’âge de 29 ans, contre le champion du monde soviétique Boris Spassky. L’acteur Tobey Maguire incarne Fischer avec une justesse magistrale – à vrai dire, à la perfection pour ceux qui ont connu Fischer dans la fleur de l’âge.

Le film décrit le match qui devint un événement marquant de la Guerre froide que se livraient les États-Unis et l’Union soviétique. Il permet également de se demander si un génie créatif comme Fischer, profondément perturbé mais totalement concentré devant un échiquier, aurait pu exister dans l’impitoyable monde en ligne actuel.

Il est certain que Fischer retenait l’attention des médias à l’époque, mais l’information était alors traitée très différemment qu’elle l’est aujourd’hui. Les journalistes ouvraient la voie au lieu de suivre servilement les flux superficiels du trafic internet. L’histoire d’un gamin excentrique de Brooklyn prêt à affronter l’empire soviétique sur le terrain de son sport national offrait une excellente copie pour les journalistes, bien conscients des enjeux de l’événement. Le match du siècle a fait la une de tous les principaux journaux dans le monde, tous les jours pendant deux mois, tandis que les commentateurs de la télévision rendaient compte en direct des matchs coups-par coups jusqu’à cinq heures par jour.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/XZ8tq8G/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.