Aveugles à Gaza, aveugles à Jérusalem

LONDRES – Pour le Nouvel An, j’étais à Sydney, admirant les feux d’artifice tirés au-dessus du fameux pont de la baie pour accueillir l’année 2009. Les explosions à Gaza la même nuit ne cherchaient pas à divertir, mais bien à écraser le Hamas et à le discréditer aux yeux des Palestiniens.

C’était la dernière manifestation de la terrible violence utilisée pour tenter de trouver un moyen de partager en paix ce que les Chrétiens continuent à appeler la Terre sainte. Le mahatma Gandhi était très critique de la justification biblique pour la vengeance, « œil pour œil, dent pour dent ». Mené à son terme, cet argument voudrait que tout le monde soit aveugle, disait-il. Et c’est bien ce qui est arrivé en Palestine et en Israël. Tous aveugles à Gaza, tous aveugles à Jérusalem.

Une grande partie de ce qui est arrivé – la mort de plus de 1400 hommes, femmes et enfants, et plus de 4000 blessés – était prévisible.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/dL5qS7a/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.