mazzucato26 Bettman apollo saturn v Getty/Bettman 

Reconstruire l’État

LONDRES – Le développement de vaccins contre le COVID-19 en moins d’un an constitue clairement un accomplissement majeur. Leur déploiement se révèle toutefois très imparfait. Aux États-Unis, l’opération Warp Speed a atteint ses objectifs de fabrication, mais n’a pas su coordonner les livraisons initiales. Le plan n’a pas accordé la priorité aux bénéficiaires des vaccins selon leurs besoins, et n’est pas allé suffisamment loin pour remédier à l’inégalité raciale dans le cadre de la distribution.

Manifestement, la création de vaccins sûrs et efficaces d’une part, et de l’autre l’élaboration de programmes de vaccination équitables, sont deux choses bien différentes. Les agences fédérales d’innovation chargées de missions, notamment la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) et la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), ont joué un rôle central dans l’amorçage du développement des vaccins ARNm de pointe. Mais la mission technologique de Warp Speed a-t-elle quelque chose à voir avec la mission sanitaire consistant à proposer un « vaccin du peuple » ?

L’administration du président américain Joe Biden ferait bien de garder cette distinction à l’esprit dans le cadre de son effort consistant à « reconstruire en mieux », ainsi qu’à redynamiser les financements en sciences et technologies, après quatre années d’un Donald Trump qui n’a cessé d’ignorer la science et de mépriser les scientifiques. Le déploiement des vaccins aux États-Unis – et encore davantage en Europe – démontre qu’il est tout aussi important de déterminer judicieusement les modalités des partenariats public-privé que de formuler un objectif global de départ ambitieux.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/loijuOhfr