galbraith7_Drew Angerer Getty Images_biden order Drew Angerer/Getty Images

Les débuts musclés de Biden

AUSTIN – En moins de trois mois, les événements ont conspiré pour transformer la scène politique américaine. Premièrement, la pandémie de la COVID-19 a vaincu Donald Trump – non pas parce que le sentiment du public dans ce pays profondément polarisé a changé, mais plutôt parce que le virus a forcé les portes d'accès aux urnes. En raison d'une forte recrudescence du vote anticipé et des bulletins de vote par correspondance, la participation aux élections de 2020 a dépassé de 20 millions de voix celle de 2016 et a été la plus importante, en pourcentage de l'électorat, de toutes les élections présidentielles américaines depuis 1900.

Deuxièmement, grâce à dix années d'organisation locale des militants en faveur du droit de vote dirigés par Stacey Abrams, la Géorgie a remplacé ses deux sénateurs républicains par des Démocrates lors du second tour des élections le 5 janvier, confiant ainsi le contrôle étroit du Sénat américain au Parti démocrate du président Joe Biden.

Enfin, Trump et certains de ses camarades républicains ont incité une foule à saccager le Capitole américain. Cette erreur de calcul politique catastrophique a entraîné la mort de cinq personnes (dont un policier), la deuxième mise en accusation de Trump et la disgrâce durable des successeurs les plus agressifs du président vaincu, les sénateurs Josh Hawley du Missouri et Ted Cruz du Texas.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/HS6DbqVfr