0

Better Red than Dead?

La hausse inexorable des dépenses de santé dans le monde sera-t-elle un jour un enjeu majeur pour le capitalisme contemporain ? Je suis d’avis que, dans un avenir relativement proche, le soutien moral, social et politique en faveur du capitalisme sera sérieusement mis à l’épreuve par l’augmentation constante des coûts de systèmes de santé qui se veulent égalitaires.

La hausse des revenus, le vieillissement de la population et les nouvelles technologies permettant de prolonger la vie et d’en améliorer la qualité, ont entraîné une hausse des dépenses de santé de 3,5 % supérieure à celle de l’ensemble des revenus aux Etats-Unis depuis plusieurs dizaines d’années. Certains économistes de premier plan prévoient que ces dépenses, qui représentent déja 16 % de l’économie américaine, atteindront 30 % du PIB vers 2030, voir 50 % un peu plus tard. D’autres pays à revenus élevés ou intermédiaires, qui dépensent aujourd’hui environ la moitié, ne tarderont pas à se retrouver dans la même situation.

Certains pays, notamment en Europe, ont partiellement épargné cette augmentation à leurs citoyens en profitant des progrès technologiques des Etats-Unis. Mais un jour ou l’autre ils seront confrontés aux mêmes problèmes.

Après tout, le début du XXIe siècle a sonné la fin de toutes les autres idéologies, le capitalisme brut de la Chine exerçant des pressions sur ses formes plus modérées, en Europe et ailleurs. Mais la santé suscite des sentiments radicalement différents.