Mohamed Abdiwahab/Getty Images

Égalité des sexes basée sur les données

NEW YORK – Un volet important de l’assemblée générale annuelle des Nations unies, qui se déroule cette semaine, sera d’évaluer les progrès mondiaux réalisés dans l’atteinte des Objectifs de développement durable (les ODD), le consensus sur le plan de route de l’ONU pour les plus grands défis du monde jusqu’en 2030.

Je faisais partie de l’équipe de l’ONU qui a contribué à l’élaboration des Objectifs du millénaire pour le développement, qui ont précédé les ODD. Jusqu’à l’échéance de 2015, les OMD ont aiguillonné des gains rapides et étendus en matière de santé et de développement, du jamais vu. Les OMD ont ouvert la voie aux ODD et je voyais des signes d’encouragement dans les engagements pris par la communauté internationale pour le prolongement du programme de développement après 2015.

Mais il m’est aussi apparu évident comme bien d’autres que le manque d’attention particulière fondée sur des données des besoins des femmes et des jeunes filles nuirait aux progrès dans un vaste éventail d’objectifs. Si nous ne parvenons pas à atteindre l’égalité universelle des hommes et des femmes, nous n’atteindrons pas de nombreux autres buts, comme mettre fin à la pauvreté et maintenir les gens en santé.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/JQpaqYy/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.