turner71_Victor FraileCorbis via Getty Images_chinababies Victor Fraile/Corbis via Getty Images

Les avantages du déclin démographique

LONDRES – Les chiffes de son recensement, récemment rendus publics par la Chine, montrant que sa population avait presque cessé de croître, ont donné lieu à toute une série de mises en garde quant aux graves problèmes qu’allait connaître le pays. « Ces chiffres annoncent pour le parti des temps sombres » commentaitThe Economist. Ils « pourraient avoir de désastreuses conséquences » écrivait Huang Wenzheng, chercheur au Centre pour la Chine et la mondialisation de Pékin, dans le Financial Times.

Mais un commentaire, posté sur le réseau social chinois Weibo voit mieux les choses : « La chute du taux de fécondité reflète en réalité les progrès de la pensée du peuple chinois – les femmes ne veulent plus être des instruments de fertilité. »

En Chine, le taux de fécondité était en 2020 de 1,3 enfant par femme, soit très en dessous du niveau naturel de remplacement des générations, mis il en va de même de tous les pays riches. Le taux de fécondité est de 1,66 en Australie, de 1,64 aux États-Unis, de 1,47 au Canada. Dans toutes les économies développées, le taux de fécondité est tombé, dès les années 1970 ou 1980, à des niveaux qui ne permettent pas de remplacer les générations, et il est depuis demeuré stable.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/swjnIKYfr