La révolution américaine de Barack Obama

En huit ans, Georges W. Bush a réussi à personnifier et à exacerber tous les préjugés et stéréotypes négatifs sur les Etats-Unis. Il a éveillé l’hostilité mondiale plus que tout autre président américain avant lui et, en usant et abusant du hard power américain, il a nuit gravement à son soft power .

La double priorité du prochain président américain consistera à réconcilier les Etats-Unis avec eux-mêmes et avec le monde. Le seul candidat capable d’y parvenir et de restaurer en une fraction de seconde la réputation du pays est Barack Obama.

Les périodes exceptionnelles font parfois naître des leaders exceptionnels. Sans la Révolution française, Napoléon Bonaparte serait resté un militaire doué mais frustré. L’Amérique traversant une période singulière, il lui faut un dirigeant capable de changer fondamentalement la vision que les autres pays ont d’elle, c’est-à-dire d’arrogance, d’impuissance et d’égoïsme.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/Uny4xAo/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.