Paul Lachine

Bannir la famine

VIENNE – La famine touche un milliard des sept milliards d’individus que compte la planète ; cela résulte d’une longue liste d’évènements et de circonstances locaux malheureux, associée à une demande en constante augmentation, des conditions météorologiques imprévisibles et une médiocre gestion financière. Et les pénuries alimentaires pourraient devenir bien pire dans la mesure où la population mondiale devrait atteindre 9 milliards en 2050.

Mais avec de bons programmes, nous pourrions produire assez de nourriture pour tout le monde. Adopter les bonnes mesures dès maintenant pourrait en effet nous permettre d’éradiquer la famine.

Pour répondre à la demande attendue dans les 20 prochaines années, on estime que les réserves alimentaires globales doivent augmenter de 50%. Il nous faut donc une croissance durable fondée sur le développement agricole pour augmenter les réserves et maintenir les prix à des niveaux abordables tout en améliorant les revenus des fermiers pauvres dans les pays en développement.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/kBW2I9s/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.