Local workers making clothes from hand painted cloth Belal Hossain Rana/Pacific Press/LightRocket via Getty Images

Le Bangladesh, prochain tigre asiatique ?

NEW YORK – Le décollage économique du Bangladesh est l'un des succès les plus inattendus et des plus remarquables de ces dernières années. Tant avant son indépendance acquise en 1971, alors qu'il constituait l'une des régions les plus misérables du Pakistan, que lors les décennies qui ont suivi, sa situation marquée par la famine et la pauvreté paraissait désespérée. Ce pays semblait tellement démuni, qu'en 2006, lorsque son taux de croissance a dépassé celui du Pakistan, on a vu cela comme un simple effet du hasard.

Or cette année là s'est révélée être un tournant pour le Bangladesh. Depuis, le taux de croissance de son PIB dépasse celui du Pakistan d'environ 2,5 points de pourcentage, et cette année il va probablement dépasser celui de l'Inde (il est vrai que l'Inde connaît une phase de ralentissement économique qui devrait s'achever, sauf grave erreur de politique économique).

Par ailleurs, le taux de croissance démographique du Bangladesh (1,1% par an) étant bien inférieur à celui du Pakistan ( 2% par an), la croissance du revenu par habitant y est supérieure de 3,3 points de pourcentage. Si l'on extrapole cette tendance, le Bangladesh dépassera le Pakistan en terme de PIB par habitant en 2020, même à parité de pouvoir d'achat.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/gkljwc8/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.