L'austérité contre l'Europe

MADRID – Il semble de plus en plus évident que les événements qui se sont déclarés fin 2008 n’étaient pas précurseurs d'une simple récession économique. Presque quatre ans après la crise, les économies développées n’ont pas réussi à retrouver le chemin d’une croissance durable. Même les pays les plus aisés présentent des signes de faiblesse. Devant la certitude d’une récession à double creux, les difficultés de l’Europe apparaissent insurmontables.

Non seulement l’Europe court le risque d’une dégradation économique permanente accompagnée d’un taux de chômage à long terme et d’un mécontentement de la population qui affaiblit pour toujours la cohésion de son tissu social. Et, politiquement, il existe un danger tangible que les citoyens cessent de faire confiance aux institutions nationales ou européennes et se laissent tenter par des appels populistes, comme dans le passé.

L'Europe doit éviter ce scénario à tout prix. La croissance économique doit être prioritaire, car seule la croissance redonnera du travail aux gens et remboursera les dettes de l’Europe.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/pt8nkRf/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.