Pedro Molina

Attaques contre l’Organisation des Etats Américains

MEXICO – Ces dernières semaines ont été difficiles en l’Amérique Latine. Aux dramatiques tremblements de terre qui ont frappé Haïti et le Chili s’ajoutent un décès suite à une grève de la faim à Cuba et la répression croissante contre les droits de l’homme et l’opposition au Venezuela.

Et si cela ne suffisait pas, la région a aussi assisté à la tentative un peu ridicule, mais surtout dangereuse des pays de l’ALBA - Cuba, Venezuela, Nicaragua, Equateur, Bolivie, et Paraguay – de créer, avec l’accord tacite du Mexique, du Brésil, des Etats-Unis et du Canada, une organisation régionale excluant les Etats-Unis et le Canada. L’objectif étant que cette nouvelle organisation supplante à terme l’Organisation des Etats Américains (OEA).

Le 24 mars prochain, l’OEA devra décider de la reconduction de Miguel Insulza, diplomate et politicien chilien, à son poste de Secrétaire Général. Elle le devrait, car Insulza est probablement le seul à pouvoir tirer les leçons et corriger cinq années d’erreurs de l’OEA et sauver l’organisation de l’oubli.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/sOB9vjq/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.