Paul Lachine

L’austérité, vue de l’Asie

NEW HAVEN – Le débat sur l’austérité était le thème à la mode lors du Forum Economique Mondial de Davos cette année. Comme de juste. L’Europe est en train de retomber en récession, juste au moment où la reprise semble enfin se confirmer aux Etats-Unis. En conséquence, les arguments en faveur de la consolidation fiscale, tellement prônée par l’Europe, s’en trouvent ébranlés.

Pourtant, j’ai personnellement tiré une autre conclusion de Davos. J’ai eu l’occasion d’animer une session intitulée « Le Nouveau Contexte en Asie de l’Est », qui réunissait un panel de hauts représentants de Thaïlande, Corée du Sud, Malaisie, Singapour et du Japon. A l’exception du participant japonais, tous disposaient d’une expérience de première ligne de la crise financière qui a dévasté l’Asie à la fin des années 90.

Je n’ai pas pu m’empêcher de porter l’Asie au cœur du débat entre l’Europe et l’Asie. Au lieu de demander aux panelistes asiatiques de théoriser sur l’impact de l’austérité pour l’Occident développé surendetté, je leur ai proposé d’évaluer leur propre expérience durant et après la crise de la fin des années 90.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/tVM1tXe/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.