0

Le Japon, la grande puissance asiatique que l'on oublie !

Aussitôt que l'on mentionne l'Asie, la plupart des gens pensent aux grandes puissances montantes de la région, la Chine ou l'Inde. Ou alors ils pensent au programme nucléaire nord-coréen, à des affaires de terrorisme ou aux conséquences humaines du dernier tremblement de terre ou du dernier tsunami. Mais souvent on oublie ou tout au moins on néglige le Japon.

C'est un phénomène étrange, car c'est la seconde économie mondiale, avec un PIB de 5000 milliards de dollars, plus que la Chine et l'Inde réunies. Malgré une croissance relativement modeste, son PIB par habitant est de 38.000 dollars, soit au moins dix fois plus celui de la Chine ou de l'Inde.

Par ailleurs, des signes sans équivoque annoncent des changements sur le front de l'économie et de la sécurité. Les années 1990 ont été une décennie perdue, mais l'économie japonaise a commencé à se redresser, sa croissance annuelle est maintenant supérieure à 2% et elle compte plusieurs grandes firmes mondiales des plus prospères.

Les changements en matière de politique étrangère et de défense sont encore plus marquants. En janvier, l'agence de défense japonaise a été promue au rang de ministère à part entière. Le Japon consacre désormais plus de 40 milliards de dollars à sa défense et son armée est l'une des plus modernes et des mieux équipées de la planète. Quelques 1000 soldats japonais sont présents en Irak et à proximité. Des intellectuels, des journalistes et des hommes politiques évoquent le rôle du Japon dans le monde en des termes inimaginables il y a seulement une décennie. La question est maintenant de savoir quand - et non plus si - le Japon va amender l'article 9 de sa Constitution qui limite son armée à un rôle purement défensif.