children robot GREG BAKER/AFP/Getty Images

L’IA pour le progrès humain

SAN FRANCISCO – L’agitation qui entoure aujourd’hui l’intelligence artificielle traduit non seulement la façon dont les applications de l’IA pourraient transformer l’activité et l’économie, mais aussi l’espoir qu’elles relèvent des défis comme le cancer et le changement climatique. L’idée que l’IA puisse révolutionner la condition humaine est évidemment séduisante, mais jusqu’où est-elle réaliste ?

Pour répondre à cette question, le McKinsey Global Institute a envisagé plus de 150 scénarios dans lesquels l’IA participe – ou pourrait participer – au bien social. Il en ressort que l’IA pourrait apporter une contribution de poids à la solution de nombreux types de problèmes que connaissent les sociétés, mais qu’elle n’est pas la panacée – du moins pas encore. Si son domaine d’application est très vaste, les entraves à son développement et les risques de sa mise en œuvre devront d’abord être surmontés avant que ses avantages ne se fassent sentir à l’échelle mondiale.

Certes, l’IA bouleverse nos réponses aux problèmes du développement humain. En 2017, par exemple, des logiciels de détection et d’imagerie par satellite ont aidé à guider les sauveteurs dans Houston après les dégâts causés par l’ouragan Harvey. En Afrique, des algorithmes ont permis de réduire le braconnage dans les réserves naturelles. Au Danemark, des programmes de reconnaissance vocale détectent les arrêts cardiaques lors les appels aux urgences. Et au Media Lab du MIT, près de Boston, les chercheurs ont utilisé l’« apprentissage par renforcement » durant des d’essais cliniques simulés auxquels participaient des patients atteints de glioblastome, la forme la plus agressive de cancer du cerveau, afin de réduire les doses administrées lors des séances de chimiothérapie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/i5V4Bcv/fr;
  1. haass102_ATTAKENAREAFPGettyImages_iranianleaderimagebehindmissiles Atta Kenare/AFP/Getty Images

    Taking on Tehran

    Richard N. Haass

    Forty years after the revolution that ousted the Shah, Iran’s unique political-religious system and government appears strong enough to withstand US pressure and to ride out the country's current economic difficulties. So how should the US minimize the risks to the region posed by the regime?

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.