Intelligence artificielle et mondialisation

On pense que c'est la montée en puissance de l'Inde et de la Chine qui va conduire l'évolution de l'emploi et des salaires au niveau mondial durant le 21° siècle. Les salariés des pays riches risquent de voir leurs revenus baisser en raison de la concurrence d'une main d'œuvre compétente et laborieuse en Asie, en Amérique latine et peut-être même un jour en Afrique. C'est une manière de voir intéressante, qui mêle enjeux humains et politiques au niveau de la planète. Pourtant, lors des prochaines décennies, c'est peut-être un autre facteur qui va peser davantage sur la répartition du travail et le niveau des salaires, à savoir la croissance exponentielle des applications de l'intelligence artificielle.

Je vois le monde de l'intelligence artificielle à travers le prisme étroit d'un jeu vieux de plus de 500 ans, le jeu d'échec. Même si l'on ne s'intéresse pas à ce jeu, considéré comme ce qu'il y a de plus accompli dans le domaine du sport intellectuel, les développements étonnants qu'il a suscités lors de la décennie écoulée ont de quoi retenir l'attention. Il est depuis longtemps au centre des recherches dans le domaine de l'intelligence artificielle. Si en théorie on peut envisager toutes les actions possibles, la complexité du jeu d'échec semble défier les limites de ce qu'il est possible de faire. Il est à peine exagéré de dire qu'il y a plus de possibilité de déplacer les pièces sur un jeu d'échec qu'il n'y a d'atomes dans l'Univers.

Durant la plus grande partie du 20° siècle, les informaticiens ont essayé sans succès de concevoir un ordinateur capable de concurrencer les meilleurs joueurs. Mais l'intuition d'un joueur et sa faculté de visualiser et de classer les coups l'emportait facilement sur l'approche strictement logique d'une machine. Les ordinateurs ont fait des progrès, mais pas au point d'atteindre le niveau des meilleurs joueurs. Du moins, le pensions-nous. Car en 1997 il y eut un événement historique qui a stupéfait le monde : la victoire de "Deep Blue", l'ordinateur d'IBM, sur le champion du monde, Gary Kasparov. Très orgueilleux, c'est peut-être Kasparov lui-même qui a été le plus étonné - au point de croire que l'équipe d'IBM avait triché. Il a lancé sarcastiquement aux journalistes qu'il avait senti "la main de Dieu" derrière son adversaire électronique.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/lY65WEd/fr;
  1. An employee works at a chemical fiber weaving company VCG/Getty Images

    China in the Lead?

    For four decades, China has achieved unprecedented economic growth under a centralized, authoritarian political system, far outpacing growth in the Western liberal democracies. So, is Chinese President Xi Jinping right to double down on authoritarianism, and is the “China model” truly a viable rival to Western-style democratic capitalism?

  2. The assembly line at Ford Bill Pugliano/Getty Images

    Whither the Multilateral Trading System?

    The global economy today is dominated by three major players – China, the EU, and the US – with roughly equal trading volumes and limited incentive to fight for the rules-based global trading system. With cooperation unlikely, the world should prepare itself for the erosion of the World Trade Organization.

  3. Donald Trump Saul Loeb/Getty Images

    The Globalization of Our Discontent

    Globalization, which was supposed to benefit developed and developing countries alike, is now reviled almost everywhere, as the political backlash in Europe and the US has shown. The challenge is to minimize the risk that the backlash will intensify, and that starts by understanding – and avoiding – past mistakes.

  4. A general view of the Corn Market in the City of Manchester Christopher Furlong/Getty Images

    A Better British Story

    Despite all of the doom and gloom over the United Kingdom's impending withdrawal from the European Union, key manufacturing indicators are at their highest levels in four years, and the mood for investment may be improving. While parts of the UK are certainly weakening economically, others may finally be overcoming longstanding challenges.

  5. UK supermarket Waring Abbott/Getty Images

    The UK’s Multilateral Trade Future

    With Brexit looming, the UK has no choice but to redesign its future trading relationships. As a major producer of sophisticated components, its long-term trade strategy should focus on gaining deep and unfettered access to integrated cross-border supply chains – and that means adopting a multilateral approach.

  6. The Year Ahead 2018

    The world’s leading thinkers and policymakers examine what’s come apart in the past year, and anticipate what will define the year ahead.

    Order now