Online education Scott Peterson/Getty Images

Une éducation en ligne pour le monde arabe

DUBAI – La question de l’éducation constitue depuis longtemps un problème dans le monde arabe. L’accès insuffisant à un enseignement de qualité a contribué à un déficit de compétences qui se traduit par une proportion importante de jeunes, mêmes diplômés, au chômage et désespérés. Dans une région affligée par les troubles et les conflits, résoudre ces problèmes ne sera pas une tâche aisée. Mais en adoptant une démarche audacieuse et novatrice, cela devrait être possible.

Une stratégie unique ne suffira pas à elle seule à relever les défis pédagogiques du monde arabe. A la Abdulla Al Ghurair Foundation for Education, nouvellement créée, dotée d’un financement de 1,1 milliard de dollars et mandatée pour élargir les possibilités des jeunes Arabes en leur offrant des bourses, nous avons longuement réfléchi à l’efficacité – et au rapport coût-efficacité – des différentes approches possibles. Une option se distingue des autres : la formation en ligne.

Les pays arabes ont déjà fait de rapides progrès pour étendre l’accès à l’internet. En 2018, le monde arabe devrait comprendre 226 millions d’utilisateurs internet, ou plus de 55 pour cent de la population – soit près de 7 pour cent de plus que la moyenne mondiale. Mais la grande majorité des jeunes utilisent surtout l’internet pour accéder aux médias sociaux, et beaucoup moins pour des objectifs économiques ou pédagogiques. Ils passent ainsi à côté d’une occasion unique, en particulier à la lumière des progrès réalisés pour améliorer l’efficacité et l’attrait des formations en ligne.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/MYhWaPt/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.