0

Appel à la liberté d’expression

L’annonce récente du meurtre de la journaliste russe au franc parler, Anna Politkovskaya, est pour nous une preuve supplémentaire que la situation est alarmante en Fédération de Russie. Anna Politkovskaya – nouvelle victime de la lutte pour la liberté d’expression en Russie et pour la vérité sur le conflit en Tchétchénie – a été abattue la veille de son départ pour la Géorgie, dont les relations avec la Fédération de Russie sont très préoccupantes dans l’état actuel des tensions de la région.

Nous sommes déconcertés et consternés par les actions qui seraient menées à l’encontre des personnes d’origine géorgienne en Russie. D’après les médias internationaux, la police de Moscou aurait demandé aux écoles de dresser des listes d’élèves aux noms de familles géorgiens, dans le cadre de ses recherches d’immigrants en situation irrégulière. En outre, il a été signalé que des entreprises géorgiennes se voient contraintes de fermer leurs portes en Russie. Conscients de l’importance des transferts de fonds vers les familles démunies de Géorgie, nous nous inquiétons également d’apprendre que des mesures ont été mises en place pour bloquer les virements bancaires.

Nous nous sentons obligés de souligner que les conflits entres les gouvernements ne sauraient justifier les actions menées contre la population civile. Nous ne pouvons qu’espérer que les dirigeants de la Fédération de Russie réaffirment les droits des minorités ethniques ; s’abstiennent de tout discours et toute action à l’encontre des Géorgiens ; et veillent à ce que nos valeurs démocratiques communes, ainsi que les relations respectueuses entre les pays voisins, soient respectées.

André Glucksmann