American construction workers Spencer Platt/Getty Images

Le nouveau socialisme des imbéciles

BERKELEY – D'après la théorie économique classique, la mondialisation bénéficie de la même manière à tous et n'a que peu d'effet sur la distribution des revenus. Mais "mondialisation" ne signifie pas suppression des barrières douanières et non-douanières aux importations qui avantagent les producteurs nationaux influents. Ainsi que le souligne fréquemment Dani Rodrik, un économiste de Harvard, selon la théorie économique, la suppression de ces barrières conduit à des gains nets, avec un effet redistributif important - cet effet étant d'autant plus important que la barrière est petite.

Dans cette perspective, la mondialisation est quelque chose d'autre, c'est un processus dans lequel le monde est de plus en plus interconnecté grâce aux progrès technologiques qui diminuent le coût du transport et des communications. Cela permet d'exporter et d'importer à grande distance et à moindre coût biens et services, ce qui se traduit par une hausse du pouvoir d'achat des consommateurs.

Selon la théorie économique classique, il y a effet redistributif quand importations et exportations nécessitent des ressources très différentes. Mais ces différences n'existent pas dans l'économie mondiale d'aujourd'hui.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/mHUcb5Z/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.