Encore une étape cruciale pour les Balkans

Depuis que le monde est focalisé sur l'Irak, la Corée du Nord et une éventuelle crise avec l'Iran au sujet des armes nucléaires, le Kosovo passe un peu inaperçu. Le public aura bientôt l'occasion de tourner à nouveau son attention vers cette province lors d'une prise de décision concernant son destin.

Les États-Unis et leurs amis européens ont à maintes reprises annoncé leur intention de prendre avant la fin de l'année la difficile décision de séparer ou non le Kosovo de la Serbie. Cette décision, cruciale pour l'avenir d'une région instable, mettra à l'épreuve la détermination et l'unité occidentales.

Les pourparlers de cette année à Vienne, orchestrés par les Nations unies, ont montré qu'un accord entre la Serbie et le Kosovo sur un “statut final” ne verra pas le jour. Les négociations se poursuivent, mais, comme l'a dit avec beaucoup de tact le négociateur de l'ONU et ancien président finlandais Martti Ahtisaari au conseil de sécurité, elles sont mortes dans les faits.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/ESr0MbA/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.