Angela Merkel closeup Reynaldo Paganelli/ZumaPress

Une grande dame nommée Merkel.

PARIS – L’avantage avec cette fameuse couverture du Spiegel représentant Madame Merkel, entourée d’officiers nazis, devant l’Acropole, c’est qu’elle pose enfin, frontalement, la question de la germanophobie en Europe.

Depuis le temps que cela dure !

Il y a eu les manifestations de Chypre, en mars 2013, avec leurs banderoles affichant des caricatures de la chancelière grimée en Adolf Hitler.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/D6u1Q3k/fr;