0

Les renseignements contre le terrorisme

Le terrorisme est une menace existentielle. Dans notre Stratégie européenne de sécurité, il est considéré comme un danger majeur pour l'Union européenne. Nous luttons contre ce phénomène avec tous les instruments dont nous disposons, en particulier dans le domaine des renseignements.

L'objectif premier des services de renseignements consiste à trouver les terroristes, à les empêcher d'agir, à les repérer après des attentats. Ces opérations sont mises en œuvre au mieux au niveau national. Les arrestations et le démantèlement d'opérations terroristes en Europe sont souvent possibles grâce à la coopération entre services de renseignements des Etats membres de l'Union.

Des journalistes m'ont demandé récemment si cette coopération était suffisante, et s'il faudrait envisager la création de dispositifs européens de partage des renseignements. Ce même jour, une opération conjointe a abouti à des arrestations simultanées dans cinq pays européens.

Le succès de cette opération n'était pas un hasard. L'année dernière, l'Union a conclu deux accords Europol et un accord d'extradition et d'entraide judiciaire. Les services de sécurité européens travaillent en étroite collaboration au sein du groupe de lutte contre le terrorisme, et la Task Force antiterroriste d'Europol a été rétablie. Un groupe de haut niveau travaille en ce moment sur les frontières et la sécurité du transport, et les liens entre responsables de la police des Etats membres sont renforcés.