0

L'Amérique ne doit pas abaisser le seuil nucléaire

Le président Bush a placé l'arrêt de la propagation des armes nucléaires en première place du programme international. Il est alors ironique que le programme de développement américain des armes nucléaires prône la prolifération qu'il a pour but d'empêcher, comme l'explique le sénateur américain Dianne Feinstein.

Alors que le monde débat de la situation en Irak, de la guerre contre le terrorisme et de la doctrine de préemption unilatérale de l'Administration Bush, le nouvel accent placé par le gouvernement américain sur l'utilité des armes nucléaires n'a pas reçu l'attention qu'il mérite. C'est un oubli malheureux car cette exploration des nouvelles utilisations des armes nucléaires représente un changement révolutionnaire dans la politique de sécurité nationale des Etats-Unis.

Le monde est aujourd'hui confronté à des défis sans précédent posés par le terrorisme et les armes de destruction massive. Alors que la Corée du Nord et l'Iran poursuivent des ambitions nucléaires manifestes et que l'Asie du Sud entame une course potentielle à l'armement nucléaire, il est primordial que l'Amérique prenne la tête des opérations, tant en paroles qu'en actes, afin de réduire les risques et le rôle des armes nucléaires dans le monde entier.

Au lieu de cela, l'Administration Bush semble résolue à faire exactement le contraire. Un grand nombre des actions de l'Administration américaine et une grande partie de la rhétorique du gouvernement américain risquent en fait d'augmenter la menace posée par les armes nucléaires au lieu de rendre le monde plus sûr.