0

dent720La politique suicidaire des Etats-Unis

Depuis que les Etats-Unis ont gagné la Guerre froide, leur hégémonie mondiale repose sur trois piliers : le pouvoir économique, la puissance militaire, et une formidable capacité d’exportation de leur culture populaire. L’émergence récente de nouveaux pouvoirs – l’Union européenne, la Chine, l’Inde et une Russie décidée à reconquérir son ancien statut – a toutefois érodé la capacité des Etats-Unis à décider unilatéralement de la marche du monde.

L’Amérique reste néanmoins clairement le pays le plus puissant au monde. Son déclin a plus à voir avec l’exercice incompétent du pouvoir qu’à l’apparition de concurrents. Les difficultés actuelles des Etats-Unis sont essentiellement imputables à la « conduite suicidaire des affaires de l’État

~» par les dirigeants américains, pour reprendre les termes piquants d’Arnold Toynbee pour décrire ce qui ce qu’il considérait être la cause ultime de la chute des empires.

Prenons le cas du Moyen-Orient. Rien n’illustre mieux le déclin des Etats-Unis dans la région que le contraste entre l’utilisation mesurée de la force lors de la Première guerre du Golfe en 1991 et l’orgueil et les tromperies à l’œuvre dans la guerre en Irak aujourd’hui.