Les faiblesses de la  politique étrangère d’Obama

PARIS – Tirer un bilan de la politique étrangère d’un président américain à l’issue d’un seul mandat n’est pas chose aisée, compte tenu de l’environnement diplomatique et stratégique complexe et des nombreuses contraintes nationales auxquelles est confronté tout président américain. Il n’en reste pas moins important, à la veille de l’élection présidentielle du 6 novembre prochain, d’apprécier les forces qui ont déterminé la politique étrangère de Barack Obama et d’évaluer la manière dont il y a répondu.

Obama a tenu sa promesse de retirer les troupes américaines d’Irak pendant son premier mandat. Mais ce retrait s’est révélé être une défaite stratégique étant donné qu’il a considérablement réduit l’influence des Etats-Unis en Irak. En fait, le gouvernement du Premier ministre Nouri al-Maliki se rapproche de plus en plus de l’Iran. Obama, qui était opposé à la guerre en Irak, ne doit pas être tenu responsable des circonstances qui prévalent aujourd’hui dans ce pays. Mais il n’a pas su améliorer la situation ou aider les chiites et les sunnites irakiens à trouver un compromis politique.

En revanche, Obama a consacré davantage de ressources à la guerre en Afghanistan – qu’il considère être une guerre de nécessité – et mis les talibans sur la défensive. Mais les Etats-Unis entameront le retrait de leurs forces dans ce pays à partir de 2014, sans avoir mis en place une solution politique conforme à leurs intérêts.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/G250u9h/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.