USA : élection par temps de crise

CAMBRIDGE –  Le 4 novembre, au milieu de la plus grosse crise financière que le pays ait connu depuis la Grande dépression de 1929, les Américains éliront leur 44° président. Les deux candidats sont des sénateurs sans grande expérience de l'exécutif, aussi leur aptitude à gérer la crise est-elle devenue une question centrale.

Au début de la campagne, beaucoup d'observateurs ont prédit que la guerre en Irak serait l'enjeu majeur en 2008, mais c'est la crise financière qui est passée sur le devant de la scène. En principe cela devrait favoriser Barak Obama et les démocrates, car les sondages leur donnent l'avantage sur le terrain économique. Début septembre, après la convention républicaine, ils donnaient une avance à McCain, mais depuis la crise, Obama arrive en tête. 

Même si les deux hommes ont approuvé avec circonspection le plan de sauvetage du secteur financier à hauteur de 700 milliards de dollars, les différences entre eux sont marquées. Obama n'est pas seulement le premier candidat à la présidence d'un grand parti politique, mais aussi l'un des plus jeunes à s'être jamais présenté à la présidence. McCain a de l'expérience en tant qu'aviateur de la marine et plus de vingt ans au Sénat. S'il remporte l'élection, il sera le candidat le plus âgé à être élu.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/FsBTwZi/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.