szabo3_ARSO SARRAFAFP via Getty Images_amazon deforestation ARSO SARRAF/AFP via Getty Images

Parvenir à la déforestation zéro en Amazonie d'ici 2030

RIO DE JANEIRO – Le bassin amazonien approche à grands pas du point de non-retour. Ce phénomène devrait tous nous inquiéter, car ce qui se passe en Amazonie a des implications planétaires.

Avec une superficie qui s'étend sur huit pays d'Amérique du Sud et sur la Guyane française, l'Amazonie concentre plus de 60 % des forêts tropicales du monde, 20 % de son eau potable et environ 10 % de sa biodiversité. En raison de la spéculation foncière et de l'insatiable demande mondiale en viande, soja, or et autres matières premières, pas loin de 20% de la plus grande forêt tropicale du monde ont déjà été rasés. Une nouvelle augmentation de 5 % des niveaux de déforestation pourrait déclencher la catastrophe d'un dépérissement terminal des forêts, qui viendrait en substance sonner le glas de l'accord de Paris sur le climat de 2015.

Certains craignent que ce processus n'ait déjà commencé. Le pronostic actuel n'est pas bon : la déforestation en Amazonie au Brésil a atteint un niveau record en 12 ans en 2020 et plus de 95 % de celle-ci est illégale. À moins que les gouvernements et les marchés ne réévaluent de fond en comble les services naturels rendus par forêt tropicale, ce scénario cauchemardesque risque d'être inévitable.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/dhSo8fJfr