L'indispensable révolution des données en Afrique

WASHINGTON, DC – Depuis l'apparition de la notion de « révolution des données », une intense activité a lieu dans l'élaboration et la mise en œuvre d'un programme visant à transformer la collecte, l'utilisation et la diffusion des statistiques de développement. C'est logique. Évaluer le prochain ordre du jour du développement de la communauté internationale, sans entrer dans les détails, ne sera pas possible sans des données précises.

Pourtant en Afrique subsaharienne, la région ayant le plus fort potentiel de progrès dans le cadre des prochains Objectifs de Développement Durable, des données précises font cruellement défaut. De 1990 à 2009, un seul pays sub-saharien a fourni des données sur chacun des 12 indicateurs établis en 2000 par les Objectifs de Développement du Millénaire. En effet, sur les 60 pays ayant des statistiques complètes d'état civil, pas un seul n'est situé en Afrique. Alors que la plupart des pays africains ont probablement connu une croissance économique au cours de la dernière décennie, l'exactitude des données sur lesquelles reposent les estimations de croissance (sans parler des données sur l'inflation, la production alimentaire, l'éducation et les taux de vaccination) est loin d'être suffisante.

Des données inexactes peuvent avoir de graves conséquences. C'est ce que nous a enseigné l'expérience du Nigeria en début d'année, quand le nouveau calcul du PIB a montré que son économie était près de 90% supérieure aux estimations. L'image déformée de l'économie du Nigeria, donnée par les statistiques précédentes a probablement conduit à des décisions peu judicieuses dans les investissements du secteur privé, les taux de crédit et d'imposition. En outre, cela signifie que le Nigeria a bénéficié de plus d'aide internationale qu'il n'en avait besoin, et que cette aide aurait pu bénéficier à des pays plus pauvres.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/LEwkwGx/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.