krueger28_DIPTENDU DUTTAAFP via Getty Images_indiacoronavirusnurse Diptendu Dutta/AFP via Getty Images

Covid-19 : Pour une répartition juste et efficace des ressources médicales

WASHINGTON – Après avoir ravagé les pays développés, le Covid-19 dévaste maintenant les pays en développement et les pays émergents qui pour la plupart ne disposent ni des moyens médicaux ni des moyens financiers pour faire face à la pandémie et à ses conséquences économiques.

La distanciation sociale, le lavage des mains, le port du masque et le confinement constituent la première ligne de défense des pays avancés. Mais pour les pays pauvres, ces mesures sont  inapplicables en pratique. Les habitants y sont entassés dans des logements trop petits et il leur est difficile de trouver du savon ou des masques. En général ils ne disposent pas d'eau courante à domicile, l'accès à l'eau et les installations sanitaires sont collectifs et souvent situés dans de petites ruelles, ce qui impose aux habitants de sortir chaque jour de leur domicile pour s'y rendre ou pour acheter de la nourriture. Aussi pour ceux qui n'ont presque rien, le confinement les condamne-t-il à ne plus avoir de quoi se nourrir.

La situation dans une grande partie de l'Inde illustre la catastrophe qui s'est peu à peu abattue dans les pays pauvres. Fin mars, le Premier ministre indien Narendra Modi a soudain ordonné le confinement généralisé. Des millions de travailleurs migrants ont alors perdu leur emploi, ce qui les a contraints à parcourir des centaines de kilomètres pour revenir dans leurs villages, souvent à pied en raison de l'arrêt des transports. Ils ont ainsi contribué à diffuser le virus à travers le pays.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/uYYCMLOfr