Pacific Press/Getty Images

Du SIDA, des maladies non transmissibles en huit points fondamentaux

GENÈVE - Les maladies non transmissibles (MNT), telles que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer, le diabète et les maladies pulmonaires chroniques sont responsables de 70 % de tous les décès. Il existe une preuve irréfutable que l'usage du tabac, la sédentarité, la mauvaise alimentation et la consommation excessive d'alcool augmentent les chances de mourir prématurément de maladies non transmissibles.

Pourtant malgré une large connaissance des risques, l'obésité à l'échelle mondiale n'est généralement pas contrôlée, alors que les consommations de tabac et d'alcool continuent d'augmenter. C'est dans ce contexte que les réseaux d'alliances pour les maladies non transmissibles se sont réunis du 9 au 11 décembre au deuxième Forum mondial de l'Alliance sur les Maladies non transmissibles aux Émirats Arabes Unis.

Dans leur recherche de solutions visant à réguler les MNT, ils devraient s'inspirer du mouvement de lutte contre le SIDA. Les personnes vivant avec et affectées par le VIH continuent de mener des interventions et leur forme unique de mobilisation a été essentielle dans les progrès accomplis. Alors que la bataille n'est pas terminée, les militants du SIDA savent qu'ils peuvent remporter cette bataille.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

Help make our reporting on global health and development issues stronger by answering a short survey.

Take Survey

http://prosyn.org/MZgCRVn/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.