A man walks on crutches at Mulago hospital in Kampala SUMY SADURNI/AFP/Getty Images

L’avenir de l’Afrique menacé par le cancer

CHICAGO – L’une des problématiques de santé publique les plus urgentes en Afrique est aussi l’une des moins répertoriées dans cette région du monde : le cancer, une cause principale de décès dans le monde entier. Chaque année, un cancer est diagnostiqué chez quelque 650 000 Africains et plus d’un demi-million en décède. Dans les cinq prochaines années, le cancer pourrait faucher un million de vies par an en Afrique, une hausse de mortalité qui porterait ce fléau au sommet des maladies mortelles.

Dans toute l’Afrique subsaharienne, d’énormes progrès ont été accomplis dans la lutte contre les maladies infectieuses mortelles. Ces dernières décennies, la coopération internationale et régionale a réduit de 60 % la mortalité découlant du paludisme en Afrique, a poussé la poliomyélite au seuil de l’éradication et a prolongé les vies de millions d’Africains infectés par le VIH/SIDA.

Malheureusement, des gains similaires n’ont pu être obtenus dans la lutte contre les maladies non transmissibles (MNT), dont le cancer. De nos jours, le cancer tue plus de gens dans les pays en développement que le SIDA, le paludisme et la tuberculose combinés. Or, l’Afrique ne recevant que 5 % du financement mondial de la prévention et de la lutte contre le cancer, la maladie progresse plus rapidement que les initiatives pour la maîtriser. Au moment même où le monde unissait ses forces pour aider l’Afrique à juguler les épidémies de maladies infectieuses, une stratégie collaborative similaire est nécessaire pour mettre fin à la crise du cancer.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

Help make our reporting on global health and development issues stronger by answering a short survey.

Take Survey

http://prosyn.org/VvyJtI3/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.